Hôtel Radisson Blu Astrid

L’emblématique hôtel Radisson Blu Astrid d’Anvers a subi une métamorphose totale. Le revêtement de sol exclusif de la salle de banquet et de la salle de petit déjeuner est le résultat de l’excellente collaboration entre l’équipe d’IVC et l’architecte d’intérieur Alex Kravetz.

  • Lieu : Anvers (BE)
  • Catégorie de produit : Dalles et lames PVC
  • Surface : 400 m²


IVC crée un revêtement de sol exclusif pour le Radisson Blu Astrid

Conçu par le célèbre architecte Michael Graves, le Radisson Blu Astrid offre un aperçu de l’époustouflante architecture anversoise du 19e siècle. Afin de retrouver sa grandeur d’origine, l’hôtel a été rénové de fond en comble. Alex Kravetz, basé à Londres, et l’équipe de création de Moduleo d’IVC ont uni leurs forces pour cet exercice. Ils ont remis à neuf toutes les chambres et salles de réunion pour offrir un environnement intemporel. Ils ont également modernisé la salle de petit déjeuner et la salle de banquet en changeant le revêtement de sol.

« Hungarian Point » dans des couleurs personnalisées

Pour la salle de banquet ovale, IVC et Alex Kravetz ont utilisé un revêtement de sol Moduleo Moods comme point de départ. Stefan Cnapelynck, consultant de projets chez IVC Group, décrit le processus de création : « Nous avons opté pour Moduleo Moods Chevron, également baptisé “Hungarian Point”, mais nous en avons personnalisé la couleur. À partir du centre de la pièce, nous avons posé des bandes de Moods Chevron dans 8 directions différentes. Nous avons ainsi créé un chef-d’œuvre : un motif composé d’étoiles octogonales qui s’éloigne du centre de la pièce pour rejoindre les murs. »

Expérimentations autour des teintes de bois

La salle de petit déjeuner du Radisson Blu Astrid s’inspire de la nature, explique Stefan Cnapelynck : « Notre équipe créative a choisi un motif de diamant XL personnalisé dans lequel se retrouvent des couleurs audacieuses de la collection IMPRESS Wood d’IVC – une idée basée sur le motif Origami Moods. Pour compléter le tout, nous avons élégamment encadré la pièce avec des lames standard de Moduleo Impress. »

« En termes d’esthétique, il est difficile de distinguer le résultat final du bois véritable, si ce n’est que ce sol est plus étanche et moins susceptible de s’endommager que le parquet et le stratifié », conclut Stefan Cnapelynck.

Vous prévoyez également une métamorphose ? Parcourez nos collections.